le macis

8.00

Le muscadier est donc un arbre d’où on extrait deux succulentes épices, voire même trois, car la carapace qui protège le macis et la muscade est utilisée aux caraïbes pour faire de la confiture ! Les Arabes, qui ont fait découvrir de nombreuses épices à l’Occident, importaient d’Inde le macis et la noix de muscade dans la mythique ville de Constantinople au VIème siècle. On l’appelle fleur de muscade bien que ce ne soit pas une fleur mais une écorce. Il est très employé en Angleterre et en Hollande. D’ailleurs, un dirigeant néerlandais préférant le macis à la muscade a ordonné l’abattage de tous les muscadiers pour les remplacer par les arbres à macis. Le pauvre aurait dû se renseigner sur « l’ile aux épices » cela lui aurait évité de se ridiculiser !

In Stock

Comparer
Catégorie :

Description

Le macis, la fleur de muscade:
Pour obtenir le macis, c’est simple : on prend une noix de muscade et on conserve uniquement la fine couche rouge-orangée entourant la noix. C’est l’arille, ou fleur de muscade.

Le macis est rouge vif quand il est frais, avant d’être séché au soleil pendant deux semaines, et de virer à l’orange. Sa couleur est cependant variable selon son pays d’origine : il est plus foncé en Indonésie et plus orangé dans l’île de Grenade.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “le macis”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *